Le fictionnel et le fictif

Eric Clémens

couverture du livre>

Depuis les temps modernes, lorsque Thomas Hobbes entre autres « découvrit » le pacte social depuis l’institution du langage entre les humains, l’usage du mot fiction est abondant – et aujourd’hui plus que jamais. Il recouvre un champ mouvant, de très restreint à très large : de fiction littéraire ou médiatique à fiction juridique, voire mathématique… Il en devient quasi synonyme de culture ce qui l’oppose à nature, mais pas à monde ou à réalité, ce qui le met à distance de l’idée d’une chimère, d’une erreur ou d’une irréalité. Il est aussi le plus souvent employé à tort et à travers – mais aussi à raison, ce qui n’est pas sans paradoxe puisque la fiction s’oppose habituellement à la raison comme au réel…
É. C.

ISBN : 978-2-39007-053-5

Parution : mars 2020

Format : 14,5 x 21,5 cm

Prix : 15 €