Conférence de presse, Mons le 29 octobre 2019

Présentation de l’Atelier des Capucins – centre d’art et de culture

Les Editions du CEP – La Revue Ulenspiegel

Les Editions du CEP (Créations/Europe/Perspectives), créées en 2014 par Richard Miller et Jean Meurice, ont pris la décision de diversifier leurs activités. Cette Maison d’édition est libre, ne dépend d’aucune institution, d’aucun parti ni de pouvoir subsidiant, et a pour principe de réinvestir le bénéfice des ventes dans la création de nouveaux livres. En cinq ans, le CEP a publié quarante-cinq titres dans des domaines variés : romans, nouvelles, poèmes, monographies d’art, essais philosophiques, esthétiques, économiques, politiques ou sociétaux. Ainsi que des ouvrages plus rares : un inédit d’Alexandre Dumas, ou les Notes personnelles d’André Delvaux. Le plurilinguisme est également un objectif : en plus du français, plusieurs livres sont bilingues : français-grec, -latin, -anglais, -néerlandais. Un recueil de poèmes a été publié uniquement en néerlandais. Une prochaine publication sera bilingue allemand-français.

Depuis septembre 2019, date de sortie du numéro 1, les Editions du CEP ont entamé une première diversification en lançant la revue Ulenspiegel. Outre Richard Miller et Jean Meurice, le comité de rédaction est composé du philosophe Eric Clémens, de l’essayiste Michel Gheude et de l’écrivaine Dominique Costermans. Il s’agit d’une revue pluraliste et pluridisciplinaire dont l’objectif est d’approcher la complexité d’un Etat, ou d’une société, via différents angles de vue : histoire, politique, art, littérature…, et ce en respectant la liberté de pensée et d’expression des auteurs publiés. Chaque numéro est composé d’un dossier de « géopolitique culturelle » et de textes divers réunis en varia. Notre premier dossier est consacré à Israël. Nous préparons actuellement le prochain dossier qui sera consacré à la République Démocratique du Congo. Le numéro 2 d’Ulenspiegel sortira en janvier 2020.

Toutes ces informations, ainsi que notre catalogue de titres sont disponibles via notre site : www.cep-editions.com

Aujourd’hui, les Editions du CEP franchissent une nouvelle grande étape en s’installant dans le cadre magnifique du Clos des Capucins, 15 rue Masquelier à Mons ; plus particulièrement dans la partie nommée l’Atelier des Capucins. Cet Atelier, destiné à des activités artistiques et culturelles, s’étend sur deux étages (rez-de-chaussée et 1er étage), plus bureau et locaux de stockage. Des synergies avec le Clos des Capucins sont prévues en cas d’expositions ou de manifestations s’étendant à la Chapelle désacralisée, laquelle a été entièrement restaurée grâce à l’engagement passionné de Mme Anne Roelants-Finet, représentée par sa fille Catherine. Enfin, nous collaborerons avec « Mons-Culture-Société », ici représentée par MM. Marcel Colart et Etienne Descamps, et qui entend participer à l’organisation à Mons et dans la région, d’activités culturelles fondées sur des valeurs de liberté, et destinées à promouvoir les artistes et auteurs montois.

Contenu et objectifs du projet l’Atelier des Capucins

Notre ambition est de créer et de développer à Mons, capitale culturelle de la Wallonie, et ex-capitale européenne de la culture 2015, un centre d’art et de culture qui devienne un lieu de référence par la qualité de ses activités intellectuelles, littéraires, artistiques et pédagogiques. Ces activités seront en relation avec le travail éditorial du CEP et celui de la Revue Ulenspiegel. Nous veillerons à faire vivre cette rencontre entre le passé et le contemporain, entre la beauté patrimoniale du site et la créativité sous toutes ses formes.

1. Culture et littérature

En l’état actuel, il s’agit encore d’axes principaux qui seront précisés au cours des semaines à venir. Etant entendu que l’Atelier des Capucins sera opérationnel à partir de janvier 2020.

Une part importante de notre programmation sera réservée à des conférences, des colloques, rencontres et séminaires, sous la conduite de Richard Miller en association avec des personnalités extérieures : auteurs, cinéastes, philosophes, historiens, politiques…

Afin d’inscrire l’Atelier, et partant la Ville de Mons, dans l’agenda culturel « grand public » nous serons attentifs aux dates commémoratives. A titre d’exemple, Baudelaire et Flaubert sont nés tous deux en 1821. Par ailleurs Jean-Paul Sartre a consacré à chacun d’eux une biographie et une étude qui constituent des étapes importantes de sa propre pensée. Nous organiserons donc en 2020, en lien avec le professeur Vincent de Coorebyter, un colloque « Sartre Baudelaire Flaubert » réunissant des écrivains, philosophes, professeurs… Pourquoi 2020 ? Pour pouvoir éditer les Actes du colloque début de l’année suivante et être ainsi présents dans l’abondante activité éditoriale qui sera développée autour de ces auteurs phares.

Autre colloque : un week-end entièrement consacré aux littératures belges d’expression française et néerlandaise, avec la présence d’auteurs, d’éditeurs, de traducteurs, de metteurs en scène, d’interprètes… Ce colloque pourra être organisé en partenariat avec Mon’s Livres dirigé par Catherine Hocquet.

Est également envisagé en automne prochain, un Festival « Simenon » organisé avec Christian Libens.

Ces colloques et manifestations littéraires pourront s’accompagner de lectures, ou de récitals avec accompagnement musical ou pas, y compris dans le cadre de la Chapelle.

Un séminaire, c’est-à-dire un ensemble de prises de parole qui se suivent à un rythme régulier durant plusieurs semaines, s’intitulera « Leçons d’histoire culturelle » : avec une introduction générale, suivie d’un premier module intitulé « Au départ de l’Exode » - comment notre modèle culturel trouve son origine dans le texte biblique - ; un deuxième module sur le rapport entre la représentation artistique et le monde du travail ; un troisième module sur la naissance de la littérature européenne ; un quatrième module sur les Avant-gardes en liant chaque fois celles-ci au contexte historique et politique (par ex. : le Surréalisme et les deux Guerres ; le Bauhaus, le nazisme et Israël…) y compris à Mons et en Hainaut ; un cinquième et dernier module sera composé de leçons et analyses sur l’art contemporain.

Des initiations, non réservées aux seuls connaisseurs, à des textes fondateurs de la pensée philosophique seront proposées à un public soucieux de mieux interroger et comprendre le monde dans lequel nous vivons : Platon, Kant, Nietzsche, Deleuze…

Enfin, les Editions du CEP ne pouvaient pas ignorer que sur le territoire du grand Mons se trouve une commune appelée « Nouvelles ». Aussi, nous lançons dès ce 15 novembre un Concours de Nouvelles ouvert à toutes les personnes, sans limite d’âge, belges ou résidant en Belgique, écrivant en français. Présidé par l'écrivaine et nouvelliste Dominique Costermans, le concours déclinera chaque année un thème particulier. Pour ce premier concours 2020, étant donné l’acronyme « CEP » qui est celui de notre maison d’éditions, le thème choisi est le « Vin ». Les textes devront nous parvenir avant le 31 janvier 2020. A gagner : l'édition des dix nouvelles primées par les éditions du CEP, des livres et d'autres prix. Avec un clin d’œil aux viticulteurs de nos régions ! Le règlement complet sera consultable dès le 15 novembre sur notre site www.cep-editions.com.

2. Expositions

L’Atelier des Capucins, centre d’art et de culture, est également une superbe Galerie qui accueillera des expositions présentant une réelle qualité artistique à travers des œuvres soit déjà reconnues, soit en recherche de reconnaissance. Les jeunes créateurs bénéficieront de réelles facilités pour pouvoir exposer leur travail et une attention particulière sera accordée aux artistes habitant la région monto-boraine. Pour ce faire, les expositions seront de plusieurs sortes, de durées variables et de formats différents. Il pourra y avoir des expositions individuelles (certains noms ont déjà été avancés mais nous sommes encore en phase de discussion), couplées (par exemple un peintre – un sculpteur), collectives (par exemple une rétrospective consacrée à un groupe, ou à un peintre et ses élèves), ou circonstancielles : par exemple au moment du Doudou, une série d’œuvres représentant des dragons ; ou, avec Jean Meurice, au moment du Festival du Film, une exposition « cinéma »…

Une de nos priorités consistera à monter des évènements thématiques ouverts à plusieurs artistes et confrontant les disciplines (peinture, sculpture, photographie, installations, vidéos…). Idées de thèmes :

Les expositions d’envergure pourront bénéficier à la fois de l’espace de l’Atelier et du cadre impressionnant de la Chapelle. La réalisation de catalogues par le CEP pourra, le cas échéant, être envisagée. Les expositions feront l’objet d’analyses, de présentations et de tables-rondes destinées au grand public.

La parution des numéros à venir d’Ulenspiegel sera l’occasion de manifestations centrées sur les Dossiers publiés : en janvier, la République Démocratique du Congo ; en juin, la Russie ; en octobre, les USA.

3. Activités pédagogiques

Les conférences, colloques, séminaires, ouverts à tous les publics, sont déjà par eux-mêmes des supports pédagogiques au sens large du terme. Toutefois, nous envisageons également de développer des ateliers d’écriture pour différents âges, y compris pour les enfants de sixième année primaire en relation avec l’échevinat de l’éducation de la Ville de Mons. Des conteurs et conteuses seront invités.

Dans le même ordre d’idées, je voudrais insister sur le fait que nous sommes favorables à d’éventuelles collaborations avec par exemple :

Richard Miller, Jean Meurice